Connexion S'inscrire

Login to your account

Prénom *
Mot de passe *
Se souvenir de Moi

Créer un compte

Fields marked with an asterisk (*) are required.
logo cba

Historique Atoll / Chris Beya Atoll

 

Atoll est référencé par les médias du moment comme l´un des groupes français les plus populaires des années 70/80 avec Ange, Téléphone, Trust. Il a fait deux fois l´Olympia, des tournées dans toute la France et à l´étranger. Il reste l'un des groupes de rock Progressif des Seventies les plus connus, sinon parmi les meilleurs.

Le groupe dispense une musique à la fois complexe et très travaillée, aux arrangements sophistiqués et à la recherche mélodique permanente. Enregistré en 1974, "Musiciens Magiciens" se révèle comme un premier album des plus réussis. Incontestable chef-d’œuvre de la formation messine, "L'Araignée Mal" (1975) orchestre l'arrivée du talentueux guitariste Chris BEYA et d’un violoniste émule de Jean-Luc PONTY.

Les deux claviéristes savent mettre intelligemment leurs Mellotrons et autre Moogs en vedette, au sein de compositions aux rebondissements multiples. Cet opus ambitieux réalisé par ATOLL, atteint à ce moment les sommets de leur art. Le jazz rock inspiré et magistralement exécuté de "Cazotte N°2" côtoie harmonieusement deux longues pièces au lyrisme échevelé, ainsi que la suite titre conceptuelle de près de vingt minutes.

L'ensemble atteint ce degré de sophistication qui place ATOLL aux côtés de YES ou KING CRIMSON, tout autant que de THE MAHAVISHNU ORCHESTRA. Une carte de visite des plus éloquentes ! Désormais reconnus autant pour leur perfection mélodique et instrumentale que leurs talents de compositeurs et d'arrangeurs, ses membres présentent deux ans plus tard l’excellent album "Tertio", une référence du genre (sans second claviériste ni violoniste) d‘une grande maitrise instrumentale il est résolument orienté vers un rock progressif très soigné où la voix du chanteur devient musique verbale.

"Rock Puzzle" (1979) présente une musique plus concise et variée, suivant les orientations prises par ses confrères ANGE et MONA LISA à la même époque. Suit la sortie d’une compilation Cosmic Trip en 1981

En 1988 Les japonais enthousiastes proposent à Chris BEYA de produire un nouveau CD d’ATOLL « L’océan ». C´est la première fois que les producteurs du Soleil Levant investissent sur un groupe français. Il s’en suit une tournée japonaise. "Tokyo, c'est Fini!" en est l’album « live » enregistré en 1989.

Seul Chris BEYA reste de la formation initiale. Il est alors rejoint par Raoul LEININGER au chant, Jean Pierre KLARES à la basse, gilles BONNABAUD à la batterie et Nathalie GESCHIER aux claviers.

Sortie d’Illian – « J’entends gronder la Terre » en 2003, marque le retour de Chris BEYA avec une nouvelle formation.

 

Illian, « J’entends gronder la Terre ! »

(Concept: Chris BEYA- compositeur / Raoul LEININGER- auteur)

Imaginez ce voyageur, Illian, venu d´un univers aux confins du temps et de l´espace qui, tel Ulysse dans une odyssée fantastique, se trouverait témoin d´une civilisation avec ses paradoxes et ses anachronismes.

Observateur discret de la barbarie, de l´intolérance et de la suffisance du genre humain auquel il avait dû appartenir, il porte un regard sur ce monde qui comme dans un miroir, lui renvoie sa propre image. Il se sent vulnérable et même un peu coupable, mais lui a 8000 ans d´avance.

Il ne peut intervenir, ni modifier le cours des choses, alors Illian laisse des signes destinés à aider les hommes en espérant qu´ils sauront les décrypter.

Comment faut-il leur faire comprendre, les faire s´entendre quand ils n´écoutent pas....

L´amour et la haine s´y affrontent dans une joute acharnée qui vous emporte au coeur d´un nouvel univers Atollien.